AEDH

L’Albanie, éclaireur de la protection des frontières Sud-Est de l’UE

20 février 2018 – À l’occasion d’une visite du Commissaire D. Avramopoulos à Tirana, les 11 et 12 février, un protocole d’accord organisant une coopération opérationnelle entre l’Albanie, représentée par son ministre de l’Intérieur, Fatmir Xhafaj, et l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (FRONTEX) a été paraphé.
Il s’agit

En savoir plus

Le discours performatif de FRONTEX. Ou comment provoquer les risques que l’on prétend prévoir

Le 15 février, l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, dite « Frontex », a publié son rapport annuel d’analyse des « risques pour 2017 ». Plus précisément, et comme chaque année, à partir des informations recueillies lors d’opérations conjointes durant l’année précédente, des données transmises par les autorités de contrôle aux frontières des

En savoir plus

Encore combien de centaines de morts en Méditerranée ?

19 septembre 2014 – Il y a un an, l’AEDH interpellait l’Union européenne et ses Etats membres, leur demandant de reconnaître leur responsabilité dans les drames successifs et quotidiens qui engloutissent des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants sur la route de l’exil. En l’espace de quelques jours en cette fin d’été, 500 personnes ont disparu au large de Malte et de l’Italie, 200 autres au large de la Libye; depuis le mois de juin, ce sinistre dénombrement s’élèverait à 2 200, selon le HCR. Aujourd’hui, l’AEDH demande que l’UE, au lieu de jeter l’argent dans la mer pour se protéger, se lance dans l’assistance des migrants afin que ceux-ci retrouvent leur dignité et leurs droits à nos frontières qu’ils pourront rejoindre en toute sécurité.

En savoir plus

Encore combien de centaines de morts en Méditerranée ?

19 septembre 2014 – Il y a un an, l’AEDH interpellait l’Union européenne et ses Etats membres, leur demandant de reconnaître leur responsabilité dans les drames successifs et quotidiens qui engloutissent des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants sur la route de l’exil. En l’espace de quelques jours en cette fin d’été, 500 personnes ont disparu au large de Malte et de l’Italie, 200 autres au large de la Libye; depuis le mois de juin, ce sinistre dénombrement s’élèverait à 2 200, selon le HCR. Aujourd’hui, l’AEDH demande que l’UE, au lieu de jeter l’argent dans la mer pour se protéger, se lance dans l’assistance des migrants afin que ceux-ci retrouvent leur dignité et leurs droits à nos frontières qu’ils pourront rejoindre en toute sécurité.

En savoir plus

Politique migratoire et d’asile de l’UE: appel au Conseil européen

A l’occasion du Conseil européen du 24 et du 25 octobre, l’AEDH, avec un grand nombre d’organisations du sud et du nord de la Méditerranée, demande aux chefs d’Etat et de gouvernement de renoncer aux politiques sécuritaires et répressives qui ont jusqu’ici tenu lieu de politique d’asile et d’immigration.

En savoir plus