AEDH

Résultats élections européennes 2019

L’actualité de la semaine passée a été marquée par les élections européennes qui se tenaient du 23 au 26 mai dernier. Si une montée de l’extrême droite reste très perceptible notamment par les victoires de La Ligue en Italie, du parti National-Conservateur de Viktor Orban en Hongrie ou encore du Rassemblement National en France. Il est également à noter que la participation est en forte hausse par rapport aux scrutins précédents et atteindrait 51% selon les chiffres du Parlement.

Le bipartisme a été clairement sanctionné lors de ces élections. Si les Chrétiens-Démocrates et les Socialistes&Démocrates incarnent toujours les deux plus grands groupes du parlement, la percée des formations écologistes et libérales aura pour conséquence la nécessité d’une alliance tripartite en vue de l’obtention d’une majorité.
Si l’extrême droite et les formations populistes occupent désormais plus d’un quart des sièges et enregistrent 50% d’eurodéputés en plus par rapport au parlement sortant, il s’agit de relativiser ces résultats. En effet, si l’évolution statistique est clairement marquée, ces résultats ne devraient pas suffire pour jouer un rôle de premier plan au sein du processus décisionnel car ce rôle serait tributaire d’une alliance, manifestement impossible au regard des évolutions récentes.

webmin