AEDH

Protégeons la démocratie et les droits en Hongrie – Communiqué de presse du 11 janvier 2012

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Entrée en vigueur le 1er janvier 2012, malgré les nombreuses critiques dont elle avait fait l’objet, la nouvelle Constitution hongroise (appelée Loi fondamentale) et les lois cardinales qui l’accompagnent portent gravement atteinte à la démocratie et l’Etat de droit en Hongrie, et sont contraires aux valeurs fondamentales de l’Union européenne telles qu’établies dans l’article 2 du Traité sur l’Union européenne.

L’AEDH dénonce la passivité de la Commission européenne qui a tardé à réagir malgré la demande du Parlement européen d’examiner ladite Constitution et les lois cardinales et les multiples alertes lancées par la société civile hongroise et européenne.

Téléchargez le communiqué de presse en français, anglais et hongrois

Compte AEDH