AEDH

Première Gay Pride à Belgrade depuis les émeutes anti-gays de 2010

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Environ 1000 à 2000 personnes ont participé à la première gay pride depuis 2010 en Serbie ce dimanche 28 septembre. Le gouvernement avait annulé l’évènement les trois dernières années, chaque fois peu de temps avant sa tenue pour des raisons de sécurité après que la gay pride de 2010 avait été perturbée par des émeutes anti-gays.

L’organisation de la gay pride de cette année sans ingérence est une amélioration importante des droits LGBTI en Serbie, où l’homophobie est profondément ancrée dans la société. Mais la classe politique a encore beaucoup à faire pour protéger et réaliser les droits de l’Homme. De nombreuses personnes sont encore la cible d’attaques physiques et verbales à cause de leur orientation sexuelle. Deux semaines seulement avant la gay pride, un militant des droits des homosexuels avait été attaqué et hospitalisé pour des blessures ayant porté atteinte à sa vie. En conséquence la police en charge de surveiller le déroulement de la gay pride était plus nombreuse que les participants avec 5000 à 6000 agents, démontrant un grand besoin de travailler sur une meilleure acceptation par la population.

Lire l’article : La gay pride à Belgrade : une étape (en anglais). 

Lire l’article : Un militant allemand pour les droits des homosexuels battu avant la gay pride à Belgrade (en anglais). 

Voir également : L’étude annuelle des pays par l’ILGA (en anglais). 

Compte AEDH