AEDH

Panama Papers : une raison de plus de rejeter la directive « Secret des affaires » !

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Une pétition a été lancée par une coalition européenne – dont l’AEDH fait partie – demandant aux députés européens de rejeter la directive sur « les secrets des affaires ». Cette directive est censée être votée le 14 avril prochain par le Parlement européen. Or, les informations révélées grâce aux « Panama Papers » illustrent le besoin urgent d’en finir avec l’opacité financière et de mieux protéger les lanceurs d’alerte qui agissent au nom de l’intérêt général ! C’est-à-dire tout le contraire des objectifs de la directive « secrets des affaires » qui vise à renforcer la protection des informations des entreprises et risque de rendre le travail des journalistes et des lanceurs d’alerte plus difficile encore.

Nous appelons donc les députés européens :

  • à rejeter la directive « secrets des affaires » telle qu’elle est rédigée actuellement ;
  • à se prononcer en faveur d’une directive sur la protection des lanceurs d’alerte en Europe.

Voilà déjà plusieurs années que la Commission européenne refuse de proposer un texte qui garantirait une meilleure protection des lanceurs d’alerte. Pourtant, il s’agit d’individus qui prennent d’énormes risques afin de dénoncer des situations inacceptables, à l’image d’Antoine Deltour et Edouard Perrin dans l’affaire « LuxLeaks » sur la fraude fiscale ou encore d’Edward Snowden concernant la surveillance de masse pratiquée par les services de renseignements américains. Il est temps que l’Union européenne se réveille et se range du côté de la transparence et de la protection des droits fondamentaux. Et cela signifie, à très court terme, rejeter la directive « secret des affaires » qui ne protège pas suffisamment les lanceurs d’alerte et qui risque de faciliter encore les fraudes fiscales des entreprises. Refusons d’offrir aux entreprises un nouveau droit au secret !

En savoir plus

Communiqué de presse du 5 avril 2016 de la coalition européenne « StopTradeSecrets » (document PDF)

Lien vers la pétition en ligne « Un nouveau droit au secret pour les entreprises ? Non merci ! »

 

Compte AEDH