AEDH

ITALIE

LEGA ITALIANA DEI DIRITTI DELL’UOMO
UNIONE FORENSE PER LA TUTELA DEI DIRITTI DELL’UOMO
ARCI – ASSOCIAZIONE DI PROMOZIONE SOCIALE

En savoir plus

Non à la généralisation des bases de données sur les passagers aériens. L’Europe, espace de libertés, ne doit pas devenir un espace de surveillance – Communiqué du 16 novembre 2007

L’AEDH suit avec inquiétude la transformation de l’Europe d’un espace de libertés à un espace de surveillance. Au nom d’une menace terroriste vague et indéfinie, on voit la multiplication d’initiatives dans l’espace européen tentant de soumettre les citoyens – européens ou tiers – qui vivent ou voyagent en Europe, à des contraintes qui sont en contradiction avec les principes fondamentaux de la protection des droits de l’Homme. On évoque parmi d’autres l’application des passeports biométriques, la possibilité d’échanges d’informations entre les autorités judiciaires et policières des Etats membres via le système du Traité de Prüm et la possibilité d’accès au Système d’Information Schengen par d’autres organisations d’aspiration policière comme EUROPOL et EURODAC.

En savoir plus

Les mesures d’expulsion visant explicitement les migrants roumains sont indignes et inacceptables – Communiqué du 15 novembre 2007

La Lega Italiana dei Diritti dell’ Uomo, LIDU, et l’Association Européenne pour la Défense des droits de l’Homme, AEDH, dont la LIDU est membre, veulent faire connaître leur position à propos de la « querelle » sur les migrants et particulièrement sur ceux qui sont citoyens de l’Union européenne séjournant en Italie.

En savoir plus