AEDH

Non à une régression des droits pour les citoyens européens de République tchèque, la Charte des droits fondamentaux doit s’y appliquer pleinement – Communiqué de presse du 3 avril 2012

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

L’AEDH et le Comité Helsinki Tchèque (CHT) regrettent que le Parlement européen ait rejeté les orientations du premier rapport du Député européen Andrew Duff (ALDE – UK) relatif à l’application de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne à la République tchèque.

Nous appelons le Parlement Européen et le Conseil à donner un avis négatif quant à l’exclusion de l’application de la Charte en République Tchèque.

Téléchargez le communiqué en français ou en anglais.

Compte AEDH