AEDH

LIDU, Italie – Égalité de traitement entre la société civile et le système pénitentiaire

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

La Ligue italienne des droits de l’Homme (LIDU) continue de poursuivre activement son action en faveur des droits de l’Homme y compris dans les centres de détention. Pendant des années, la Ligue a été attentive sur ce qui s’y passe en diffusant des analyses et en promouvant des actions civiles auprès des institutions publiques italiennes et internationales.

Récemment, l’initiative de l’Association Simspe Onlus – une société médicale et sanitaire pénitentiaire, intitulée Agorà penitenziaria, concernant l’extension de l’application des niveaux d’assistance essentiels (LEA) au système de santé pénitentiaire a été mise en place. Cette initiative demande un traitement dans les services pénitenciers respectueux des principes de la Constitution italienne et de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

La LIDU a suivi attentivement les débats animés au cours des trois jours du Congrès sur le milieu pénitencier. Cet événement très positif qui, en continuité avec d’autres initiatives dans le secteur pénitencier, peut concrètement amener à des améliorations dans la façon de gérer et d’appréhender l’univers difficile du milieu carcéral italien.

La LIDU estime que l’initiative Agora est un début de changement de cap et un succès construit sur la volonté de groupes associatifs de briser le mur de l’indifférence existant auprès du public, de l’Etat et enfin des politiciens.

Nous les soutenons et leur offrons notre appui.

webmin