AEDH

Lettre sur la souveraineté numérique européenne

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Parce que nous avons été indignés par l’affaire Cambridge Analytica, parce que nous suivons la mise en œuvre du RGPD, y compris concernant les GAFAM (et autres entreprises du numérique de droit américain) qui tenteront toujours de contourner les protections des citoyens mises en œuvre par l’Union européenne, l’AEDH a adressé une lettre à tous les pays membres en amont de la réunion du Conseil européen qui s’est tenu les 28 et 29 juin 2018.

Lettre sur la souveraineté numérique européenne (FR)

Réponse de la France (FR)

Réponse de la Commission (EN) 

webmin