AEDH

Journée noire pour les migrants et pour la politique migratoire belge

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

3 avril 2015 – Suite aux suicides de deux personnes auxquelles la Belgique avait refusé le droit de séjour, la Ligue belge des droits de l’homme rappelle qu’il est grand temps que les responsables politiques belges assument le lien entre leurs choix politiques et la détresse qu’ils contribuent grandement à produire.

Sur base des liens aussi évidents qu’inacceptables entre ces deux suicides et les politiques belges d’asile et d’immigration, la LDH demande au gouvernement, une fois encore, de trouver le courage politique d’envisager les migrations sous un autre jour que le déni et la répression, et d’oser une approche plus juste, plus humaine.

Lire le communiqué de la LDH (en français uniquement).

Compte AEDH