AEDH

Une Europe des droits de l’Homme – Septembre 2008

En matière de droits économiques et sociaux, l’Union européenne n’a pas été, jusqu’à présent, un facteur de paix, ni un facteur de paix sociale. Si elle a l’excuse de ne pas avoir de compétences sociales spécifiques de par les traités, elle se rend néanmoins coupable de promouvoir, directement ou indirectement, le démantèlement des Etats sociaux et des droits sociaux acquis à travers un siècle de luttes sociales.
La présente contribution vise à esquisser ce processus de régression sociale et à donner quelques pistes de réflexion pour le renforcement de la légitimité de l’Union européenne

En savoir plus