AEDH

Année européenne 2013 des citoyens : L’AEDH se mobilise pour la citoyenneté !

L’Union européenne a fait des citoyens le thème central de l’année européenne 2013, pour célébrer le 20e anniversaire de la création de la citoyenneté européenne dans le traité de Maastricht de 1993. C’est l’occasion pour l’AEDH de défendre son approche de la citoyenneté européenne: une citoyenneté active et participative, une citoyenneté sociale, une citoyenneté de résidence.

En savoir plus

Non à une régression des droits pour les citoyens européens de République tchèque, la Charte des droits fondamentaux doit s’y appliquer pleinement – Communiqué de presse du 3 avril 2012

L’AEDH et le Comité Helsinki Tchèque (CHT) regrettent que le Parlement européen ait rejeté les orientations du premier rapport du Député européen Andrew Duff (ALDE – UK) relatif à l’application de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne à la République tchèque.

En savoir plus

Protégeons la démocratie et les droits en Hongrie – Communiqué de presse du 11 janvier 2012

Entrée en vigueur le 1er janvier 2012, malgré les nombreuses critiques dont elle avait fait l’objet, la nouvelle Constitution hongroise (appelée Loi fondamentale) et les lois cardinales qui l’accompagnent portent gravement atteinte à la démocratie et l’Etat de droit en Hongrie, et sont contraires aux valeurs fondamentales de l’Union européenne telles qu’établies dans l’article 2 du Traité sur l’Union européenne.

En savoir plus

Une motion de rejet du Parlement européen pour dénoncer le déni de démocratie dans la mise en place du nouvel Office européen de Police Europol – Communiqué du 2 décembre 2009

Le Conseil de l’Union européenne a adopté, le 30 novembre 2009, quatre projets de décisions pour la mise en place le 1er janvier 2010 de l’Office européen de police Europol. Ceci à la veille de l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne le 1er décembre. Cette précipitation du Conseil a conduit le Parlement européen à voter une motion de rejet à l’encontre de ces projets pour dénoncer ce déni de démocratie. La procédure législative ordinaire de co-décision instaurée par le Traité de Lisbonne aurait pourtant dû s’imposer à la faveur de l’entrée en vigueur du nouveau traité, mais les Etats de l’Union sont passés outre et ont imposé leur choix contre l’avis des parlementaires.

En savoir plus

Manifeste pour un véritable dialogue civil européen – 14 avril 2009

Mobilisés au delà de la diversité de leurs champs d’intervention à l’occasion des élections du 7 juin, autour d’un Manifeste pour un véritable dialogue civil européen des réseaux associatifs ont souhaité interpeler les partis politiques européens sur la place et le rôle des organisations de la société civile dans une démocratie plus participative.

En savoir plus