AEDH

Belgique : Les centres fermés : des prisons à l’ombre du droit… et des médias

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

6 mars 2015 – La LDH belge et l’organisation CIRÉ (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers) maintiennent leur engagement à lutter contre l’existence des centres fermés, et voient dans les développements actuels une raison supplémentaire de redoubler de vigilance sur ce qui s’y passe, presque à l’abri des regards des citoyens… et pourtant, en leur nom.

La campagne Open Access Now, coordonnée par une plateforme internationale d’associations dont la LDH et le CIRÉ font partie pour la Belgique, revendique la fermeture des lieux d’enfermement pour étrangers depuis 2011. En attendant cette fermeture, elle exige dans l’immédiat plus de transparence sur ce qui s’y passe, notamment via un accès inconditionnel, pour la société civile et les médias, aux centres eux-mêmes ainsi qu’aux informations concernant leur fonctionnement et le traitement réservé aux détenus.

Lire le communiqué de la LDH (uniquement en français)

Compte AEDH