Malte : l’AEDH condamne l’assassinat de Daphne Caruana Galizia, célèbre journaliste d’investigation

Télécharger ce document

Daphne Caruana Galizia, journaliste et blogueuse maltaise connue pour son combat contre la corruption a été lâchement assassinée le 16 octobre 2017 par une bombe placée sous sa voiture. Lanceur d’alerte engagée, Daphne Caruana Galizia a révélé en 2016 le scandale des Panama Papers dans son pays.

L’Association Européenne pour la Défense des Droits de l’Homme (AEDH) se joint à l’Association maltaise pour la défense des droits de l’Homme (MAHR) et condamne fermement ce crime ignoble. Pour l’AEDH, un attentat ciblant un lanceur d’alerte, comme l’était Daphne Caruana Galizia, constitue une attaque directe à la liberté d’expression. Tout comme MAHR, l’AEDH lance un appel au Gouvernement maltais et à ses institutions pour que justice soit faite.

Ce triste événement nous rappelle toute la vulnérabilité des donneurs d’alerte et journalistes d’investigation dont les travaux sont pourtant garants du respect des droits de l’Homme. Il rappelle également la nécessité d’améliorer et d’harmoniser la protection des lanceurs d’alerte à l’échelle européenne. A cette fin, l’AEDH soutient les travaux de la Commission européenne en la matière.

L’AEDH exprime son soutien et présente ses plus profondes condoléances à la famille de Daphne Caruana Galizia ainsi qu’à ses proches. Une veillée silencieuse est organisée en sa mémoire ce soir à 18h00 devant le Centre de Presse International de Bruxelles. Des rassemblements similaires sont et seront organisés en Europe. L’AEDH invite les citoyens à se joindre à ces rassemblements afin de rendre un dernier hommage à Daphne Caruana Galizia.

Annexe : communiqué de presse de MAHR

Retour à la page précédente